Savez-vous que la boxe française fait partie des sports les plus adaptés à l’exercice physique des enfants à partir de 5 ans ? Le Kodiak’95 organise un cours spécifique pour les enfants de 5 à 10 ans tous les vendredis de 18h30 à 20h. Reportage.

Des envies de boxe ? Contactez-nous !

Boxe française enfants

La boxe est connue du grand public comme un sport de combat, parfois violent, au travers des affrontements médiatisés entre champions adultes. Ces spectacles sportifs télévisés sont la plupart du temps des combats de boxe anglaise (que les poings) ou de boxe pieds-poings, comme le kick-boxing ou la boxe thaïlandaise. Ces affrontements sont sanctionnés par des KO, ou gagnés aux points après des échanges de coups sans retenues.  Au contraire, la boxe française est un sport de combat pieds-poings, peu médiatisé, mais pratiqué par de nombreux femmes et hommes (50 000 licenciés à la fédération française en 2015) qui n’ont pour but que de se défouler ensemble sans se blesser. Grâce à sa forme d’assaut technique, où seules les touches comptent, et les coups appuyés sanctionnés, la boxe française permet de boxer sans risque de se faire mal, ni de rentrer chez soi couvert de bleus.

Boxe française pour les enfants: quels sont les bénéfices ?

Tout d’abord, les entraînements de boxe française pour les enfants représentent une activité sportive hebdomadaire qui fait travailler tout le corps, les bras et les jambes coordonnées. Les axes principaux en sont le défoulement bien encadré, et l’amélioration de la souplesse naturelle des enfants.
La boxe française est un sport individuel, mais qui se pratique au sein d’une équipe de copines et de copains. On apprend à progresser en coopération, soutenu et conseillé par les plus « anciens », en jouant au jeu du chat et de la souris. Donc les enfants développent un esprit d’équipe tout en se perfectionnant individuellement.
Les cours de boxe française pour un enfant sont l’occasion de développer un autre apprentissage technique que celui de l’école. Ils apprennent des nouveaux gestes, des nouvelles combinaisons, un nouveau vocabulaire technique (chassé latéral, fouetté médian, etc), et des enchaînements plus ou moins complexes.
La boxe française pour enfants, c’est aussi l’apprentissage de la discipline de soi et en groupe. La progression étant constante, l’enfant canalise son enthousiasme, et son application grandissante se ressent dans sa vie de tous les jours ainsi qu’à l’école.

Entraînement de boxe enfant au Kodiak'95
La grande question des parents, et elle est légitime, est celle de la sécurité. L’avantage de la boxe française pour les enfants réside dans ses règles d’assaut où la touche est le seul critère. Il n’y a pas de confrontation violente, pas de coups portés, puisque les actions trop appuyées sont sanctionnées. Toucher, ne pas être touché, tel est le jeu de la boxe française.
C’est avec ces objectifs en vue, et dans le souci d’animer un cours vivant que Virginie Trela coache les entraînements des enfants le vendredi soir. Mais elle n’est pas seule sur le ring des enfants…

Un entraînement de boxe française bien encadré

La coach est assistée de deux jeunes boxeurs du Kodiak’95, qui sont ses yeux et ses oreilles pendant toute la durée du cours. Mehdi (14 ans), jeune homme très apprécié des enfants, passe beaucoup de ce temps à observer la boxe des enfants et à surveiller plusieurs ateliers. De ce fait, il a une mission importante pour assurer la sécurité des enfants et le respect des règles, ce qui permet à Virginie de multiplier les ateliers en petits groupes. D’un point de vue personnel, c’est également un moment formateur pour lui car il a accepté, sur proposition de la directrice, de s’engager bénévolement en venant plus tôt que son horaire habituel. Zahra (13 ans) aide également Virginie à cadrer le cours des enfants. Mais notre petite championne d’Ile-de-France consacre également du temps à donner des conseils techniques aux petits boxeurs pour leur transmettre un peu de son expérience de compétitrice. Cela lui permet de se perfectionner dans l’encadrement, et d’approcher un peu plus son rêve de devenir monitrice de boxe française. L’exemple de Zahra est parfait pour illustrer la possibilité, pour les enfants du cours des moins de 10 ans les plus motivés, d’évoluer rapidement en participant à leur première compétition.

Zahra, animateur encadrant la boxe française enfants au Kodiak'95 Medhi, animateur encadrant la boxe française enfants au Kodiak'95

Compétition de boxe française pour les enfants : « même pas peur ! »

C’est l’occasion de vous présenter Nihad et Benjamin, nos futurs champions de boxe française. Ils participent au trophée Kangourou 2016. Le trophée Kangourou est une compétition de ligue réservée aux pré-poussins et aux poussins. Pour tous, ce sont donc leurs premiers pas sur un ring devant du public. Il se confronteront à leurs camarades dans des assauts de 3 reprises de 1 minute 30 sec chacunes.
Dans le coin rouge Nihad Merimi, 8 ans ! Dans le coin bleu, Benjamin Donnedieu De Vabres, 8 ans !
Ce ne sont pas des apprentis. En effet, à eux deux, ils totalisent huit années de pratique de boxe française. Nos deux pré-poussins sont d’ores et déjà élevés au niveau gant rouge. Ils aiment les sports de combat mais particulièrement la boxe française pour la diversité des coups, et parce qu’ils n’en font pas à l’école.  Mais avant tout parce qu’ils se sentent bien dans le groupe du vendredi avec tous leurs copines et copains, les animateurs Medhi et Zahra « qui sont très gentils ». Mais surtout « C’est super bien avec Virginie ! »

Deux enfants du cours de boxe française enfants
Notre présidente n’a pas sélectionné par hasard nos deux jeunes pousses : bien qu’ils n’aient jamais concouru à un trophée de boxe française enfants, ils ont déjà participé à des compétitions de gymnastique et de natation. Les padawans du Kodiak ont aussi présenté, en mars dernier, les techniques de la boxe française devant un public venu nombreux lors du festival des arts martiaux de Jouy Le Moutier.
Nihad et Benjamin ont hâte de nous montrer leur talent précoce, même s’ils sont un peu stressés parce que « les juges nous regardent et nous donnent des notes ».
Venez les encourager au Gymnase Biancotto (Paris 17°)  le 10 avril 2016, cela leur donnera du courage !

Boxe pour enfant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *